Just For The
Record

CYBORGS
sélection de ressources
partiale et partielle
(et plus ou moins chronologique)
Présentation par Loraine Furter au cercle du Laveu, Liège, avril 2018

« Nous proposons le terme « Cyborg ». L’organisme cyborg incorpore délibéremment des composantes exogènes étendant les fonctions de contrôle auto-régulées de l’organisme pour l’adapter à de nouveaux environnements. » […] « Le but du cyborg, comme celui de nos propres systèmes homéostatiques, est de fournir un dispositif dans lequel des problèmes de régulations sont pris en charge automatiquement et inconsciemment, laissant l’homme libre d’explorer, de créer, de penser, et de sentir. »

Manfred Clynes et Nathan Kline, Cyborgs and space, magazine Aeronautics, NASA, 1960.

GUERRE DES ÉTOILES

Donna Haraway, “A Cyborg Manifesto”, 1985.
Donna Haraway, “Manifeste Cyborg”, 2007.
Lynn Randolph, illustration pour la couverture du livre de Donna Haraway “Simians, Cyborgs and Women”, 1991 (deuxième édition).

“Elle recommande le blasphème, l’ironie et l’humour comme moyens de subversion des pratiques culturelles entourant la science, la technologie, et le féminisme-socialiste, en même temps qu’elle démonte et ré-assemble leurs codes. Elle offre du plaisir, le plaisir de devenir compétent.e dans l’utilisation de nouveaux outils techno-scientifiques et les opportunités qu’ils présentent.”

Lynn Randolph, “Modest Witness, A Painter’s Collaboration with Donna Haraway”
VNS Matrix, Postcard, 1994.
VNS Matrix, “A Cyberfeminist Manifesto for the 21st Century”, 1991.
cyberféminismes
“Le cyberféminisme c’était des idées, l’ironie, l’appropriation, l’apprentissage par la pratique. Il combinait une vision utopique de la corruption du patriarcat avec un entousiasme pour les nouveaux outils technologiques. Il embrasse la politique du genre et des identités, permettant que des identités fluide et non-genrées fleurissent à travers le médium digital.”
Julianne Pierce de VNS Matrix, “Info Heavy Cyber Baby”, 1998

“Mesdames et Messoeurs,
Bienvenue sur le plus hybride des espaces de travail que cette planète ait jamais engendré ! Le mot Hybride a deux significations : d’abord, la batardisation des genres, leur immixtion sexuelles, l’interpénétration de leurs essences, leur croisement génétique, leur métissage actif. Deuxièmement : être arrogant, outrancié, osé, impertinent, intrépide. En deux mots, soyez audacieuses dans le mélange des genres et des gens.”

Ulrike Bergermann, “Do X”, Cyberfeminisme, Constant vzw, 2001.
Cyberfeminisme, Constant vzw, 2001.
Octavia Butler, Wild Seed, Mind of my Mind.
Octavia Butler, Wild Seed, Mind of my Mind.

afrofuturistes

Sun Ra, Space is the Place, 1973
Parliament, Mothership Connection, 1973
OOMK (One Of My Kind) issue 4, The Internet. ~( ̆ ̬ ̆~) Editor: Sofia Niazi. Pictures: Isaac Kariuki, 2015.
OOMK (One Of My Kind) issue 4, The Internet, 2015.
Tabita Rezaire, AFRO CYBER RESISTANCE, 2014.

afrocyberféminismes

Martine Syms, The Mundane Afrofuturist Manifesto, 2015.